Comme les années précédentes, la remise des prix Bull-Fourier s'est déroulée lors du forum Ter@tec, organisé à l'Ecole Polytechnique les 27 et 28 juin 2012.

  • Le premier prix a été décerné à l'équipe dirigée par Jean-Michel Alimi, astrophysicien, Directeur de Recherche au CNRS. Le prix récompense une importante avancée dans la compréhension de l'Univers, avec la première modélisation de la structuration de tout l'Univers observable du Big-Bang jusqu'à aujourd'hui, réalisée sur le supercalculateur CURIE de GENCI. La simulation effectuée a permis de suivre 550 milliards de particules. Composante d'un projet exceptionnel, appelé DEUS (Dark Energy Universe Simulation), elle constitue une aide exceptionnelle aux grands projets d'observation et de cartographie de notre Univers. Les travaux de l'équipe de Jean-Michel Alimi permettront de mieux comprendre la nature de l'énergie noire et son influence sur la structuration de l'Univers, l'origine de la distribution de la matière noire et des galaxies. L'équipe récompensée intègre également Yann Rasera, maître de conférence au LUTH (Laboratoire Univers et Théories) et à l'Université Paris-Diderot, ainsi que Vincent Bouillot, Vincent Reverdy et Irène Balmes, chercheurs à l'Observatoire de Paris et Pier-Stefano Corasaniti, chargé de recherche au CNRS.
  • Le deuxième prix a été attribué à l'équipe représentée par Luc Bergé, physicien,directeur de recherche au CEA, chef du Laboratoire Interaction Rayonnement-Matière. Le prix récompense leurs travaux dans le domaine de l'optique, en particulier de la propagation de laser dans des matériaux denses comme les verres de silice. L'équipe réunit Guillaume Colin de Verdière, expert senior CEA, Sarah Mauger, Ingénieur système d'information à EDF, Stefan Skupin, chef de groupe à l'Institut Max-Planck (Dresde, Allemagne) et Carl-Zeiss Junior, professeur à l'Université Friedrich-Schiller (Iéna).
  • Le troisième prix a été attribué à l'équipe représentée par Yann-Michel Niquet, physicien, chercheur au Laboratoire de simulation atomistique de l'Institut nanosciences et cryogénie (INAC) du CEA/Grenoble. Le prix récompense leurs travaux dans le domaine des nanotechnologies pour semi-conducteurs, des nanofils et des nano tubes. Ils permettront à terme d'accélérer la mise sur le marché de technologies prometteuses dans le domaine de la micro électronique. L'équipe se compose de François Triozon, chercheur au Laboratoire d'Electronique et de Technologies de l'Information (LETI) du CEA/Grenoble et Christophe Delerue, Directeur de Recherche au CNRS et Professeur à l'Institut supérieur d'électronique et du numérique de Lille.