La promotion de la simulation numérique et du calcul intensif est une des trois missions de GENCI depuis sa création en 2007.


  • C3I : un label de compétences en calcul intensif pour les docteurs

La Conférence des Présidents d’Universités (CPU), GENCI et la Maison de la Simulation se sont associés pour créer et attribuer le label de compétences C3I (Certificat de Compétences en Calcul Intensif).

Logo C3I Ce label est décerné, par un jury composé de représentants du monde académique, de la recherche et de l’industrie, aux docteurs ayant développé et appliqué pendant leur thèse, éventuellement au cours du post-doctorat qui a immédiatement suivi celle-ci, des compétences en calcul intensif.

Le label C3I couvre tous les domaines scientifiques, de la théorie à la recherche appliquée. Le candidat devra avoir développé des compétences pour utiliser et mettre en œuvre du calcul intensif (optimisation et parallélisation de codes de calcul, algorithmique parallèle, gestion de gros volumes de données, …). Le label est décerné afin d’améliorer la visibilité des travaux de ces docteurs, et de leur donner ainsi un atout supplémentaire pour la poursuite de leur carrière, que celle-ci soit dans le secteur académique et de la recherche ou dans le domaine industriel.

Accès au formulaire de soumission de candidature

Consulter la liste des lauréats à ce jour

Plus d’infos : c3i-secretariat@listes.genci.fr

 

  • Prix Bull-Fourier : accélérer le développement de la simulation numérique

Décerné chaque année en association avec GENCI et Serviware, le prix Bull-Fourier récompense un chercheur ou une équipe de recherche pour ses travaux dans le domaine de la parallélisation des applications de simulation numérique.

Le premier prix est de 15 000 euros, les autres sont constitués de dotations en temps de calcul sur les supercalculateurs de GENCI.

Le prix Bull-Fourier 2015 sera remis au tout début de l'année prochaine.

Plus d’infos : www.prix-bull-fourier.fr

Lauréats des précédents Prix Bull-Fourier
2014 : Ivan Duchemin - CEA et Xavier Blase - CNRS (1er prix) pour leurs travaux de simulation des propriétés électroniques et optiques des systèmes oganiques ; Jean-Baptiste Filippi et son équipe - Université de Corse (2e prix) pour la modélisation de la propagation des grands incendies de forêt
2012 : Jean-Michel Alimi et son équipe - CNRS (1er prix) ; Luc Bergé et son équipe - CEA (2e prix) ; Yann-Michel Niquet et son équipe - CEA (3e prix)
2011 : Julien Bohbot - IFP Energies Nouvelles
2010 : Dimitri Komatitsch - Université de Pau et des pays de l’Adour et Inria (1er prix) ; Sébastien Jan - CEA CEA (2e prix) ; Vincent Moureau - Coria (3e prix)
2009 : Luigi Genovese - ESRF (1er prix) ; Gabriel Staffelbach - Cerfacs (2e prix) ; Dimitri Komatitsch - Université de Pau et des pays de l’Adour et Inria (3e prix)

Les lauréats du prix Bull Fourier 2014, remis à Paris le 21 janvier 2015.

(c) Bull/Nigel Dickinson