Immunité haut débit

Les faits & le projet

L’organisme humain produit, en permanence et par milliards, une grande diversité de protéines chargées de le protéger. Ce sont les anticorps et les récepteurs T, capables de détecter et neutraliser virus, bactéries et autres agents pathogènes ainsi que les cellules cancéreuses.

L’analyse des séquences ADN de ces protéines est essentielle pour appréhender leur diversité et établir des profils immunitaires en situation normale et pathologique. Il s’agit d’un créneau très pointu dont le laboratoire d’immunogénétique moléculaire de Montpellier s’est fait une spécialité avec le logiciel IMGT/HighV-QUEST, capable d’analyser simultanément des centaines de milliers de séquences.

Les résultats

Les résultats obtenus avec IMGT/HighV-QUEST sont mis à la disposition des communautés scientifiques et médicales et des sociétés pharmaceutiques via une plateforme web, au succès croissant et à la visibilité mondiale, avec des utilisateurs de tous les continents.

Seul le calcul intensif permet de mener à bien ce type d’analyse, notamment sur le calculateur Jade de GENCI : en 2013, 1.4 milliard de séquences ont été analysées ; un rythme passé à 10 millions de séquences par jour depuis janvier 2014. Un « système » indispensable à la recherche fondamentale, au diagnostic et pronostic clinique comme à l’ingénierie des anticorps à but thérapeutique.

 

Références

224 000 heures sur Jade et 70 000 sur Yoda (Cines)

Responsable projet : Véronique Giudicelli - Laboratoire d’immunogénétique moléculaire (CNRS)

Projet 2013 retenu dans le cadre du comité thématique «Biologie et santé