Une équipe en visuel

Présentation de GENCI

Aujourd’hui, l’utilisation de la simulation numérique et du calcul haute performance, parfois liée au Big data et à l’intelligence artificielle, est devenue indispensable dans le domaine de la recherche fondamentale et appliquée ainsi que dans un nombre croissant de secteurs industriels, afin de réduire les temps de conception et de validation d’un produit et de favoriser l’innovation. Pour les scientifiques, quelle que soit la discipline, il s’agit de continuer à progresser aux frontières de la connaissance grâce à la production et au traitement devenus possibles et rapides de données complexes et massives. Pour une entreprise, la maîtrise des techniques de modélisation et de simulation numérique devient un élément déterminant pour favoriser son développement, accroître sa compétitivité, assurer sa pérennité et développer ses capacités d’innovation. 

Dans l’objectif de placer la France au meilleur niveau européen et international dans le domaine du calcul intensif, fort de l’association des principaux acteurs de la recherche académique et du soutien des pouvoirs publics, GENCI accomplit trois grandes missions principales : 

  • porter la stratégie nationale de calcul intensif et des données au bénéfice de la communauté scientifique française en lien avec les trois centres nationaux de calcul affectés à la recherche académique ;
  • participer à la réalisation d’un écosystème intégré du calcul intensif à l’échelle du continent européen. A ce titre, GENCI représente officiellement la France dans l’infrastructure européenne de recherche PRACE[1]et dans différents projets européens reliés à la thématique du calcul à haute performance ;
  • promouvoir la simulation numérique et notamment le calcul intensif auprès des chercheurs académiques, des industriels et dans une initiative nationale spécifique destinée aux  PME, dénommée SiMSEO.

GENCI, Grand Equipement National du Calcul Intensif, très grande infrastructure de recherche, est une structure de droit privé à capitaux publics agissant à la fois dans un environnement national et européen, public et scientifique dont les associés sont le MESRI[2], le CNRS[3], le CEA[4], la CPU[5]et Inria[6]et en interaction avec le monde industriel.

[1] PRACE: Partnership for Advanced Computing in Europe

[2] MESRI : Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et de l’Innovation

[3] CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique

[4] CEA : Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives

[5] CPU : Conférence des Présidents d’Université

[6] Inria : Institut National de Recherche en Informatique et Automatisme