Paris, 6 juillet 2018Atos, leader international de la transformation digitale, annonce aujourd’hui, en partenariat avec GENCI (Grand Équipement National de Calcul Intensif), les gagnants de sa compétition scientifique, le Prix Atos – Joseph Fourier 2018. Le Prix a pour objectif d’accélérer la recherche et l’innovation en récompensant des travaux dans le domaine de la simulation numérique et cette année, pour la première fois, dans les domaines de l’intelligence artificielle (IA), et du calcul quantique.

La cérémonie, présidée par Philippe Vannier, Conseiller du Groupe Atos pour la Technologie, et Philippe Lavocat, Président - Directeur Général de GENCI,s’est déroulée en présence de nombreux représentants de la communauté scientifique française, chercheurs, ingénieurs et entrepreneurs.

Le jury, composé de personnalités indépendantes, représentantes du monde scientifique et industriel français, a désigné les lauréats suivants :

Simulation numérique

1er prix (10 000 €) : Jean-Philipe Piquemal, professeur à Sorbonne Université ainsi que Félix AVIAT, Luc-Henri JOLLY, Louis LAGARDERE et Yvon MADAY ont été récompensés pour leurs travaux de simulation de la dynamique moléculaire avec le package logiciel ‘Tinker HP’. Cette modélisation vise à réaliser des simulations moléculaires dynamiques en utilisant des champs de force avancés. Le projet pourrait impacter un grand nombre de domaines, comme la santé ou la chimie.

Le second prix(200 000 heures de temps machine sur des supercalculateurs de GENCI) distingue Ludovic Berthier, chercheur de premier plan en matière de simulation des matériaux amorphes, dont les verres non cristallins et les émulsions – un des grands problèmes de la physique actuelle, et qui a de nombreux impacts potentiels en biologie.

Intelligence artificielle (IA)

1er prix (10 000 €) récompense l’équipe d’Igor Carron et Laurent Daudet, co-fondateurs et respectivement Président et Directeur Technique de LightOn, une entreprise développant du matériel informatique de pointe basé sur l’optique, associés à Sylvain GIGAN et Florent KRZAKALA chercheurs au Laboratoire Kastler Brossel et à l’Ecole Normale Supérieure pour la création d’un processeur optique innovant, qui permet d’accélérer de plusieurs ordres de grandeur les programmes d’IA, avec des possibilités encore inédites. Les impacts ont déjà été analysés grâce à la reconnaissance d’image et de texte: les processeurs optiques ont une puissance mille fois supérieure aux processeurs standards, et consomment dans le même temps une quantité négligeable d’énergie.

Le second prix(100 000 heures de temps machine sur des supercalculateurs de GENCI) distingue Stephan Clémençon, professeur de mathématiques appliquées à Télécom ParisTech, pour l’optimisation d’outils de machine-learning basés sur l’apprentissage par renforcement, de parcours de graphes appliqués aux réseaux sociaux, de détection d’anomalies/fraudes. L’optimisation permet aux logiciels de fonctionner sur des dizaines de milliers de processeurs.

Calcul quantique

Lauréat (10 000€) : Jean-Charles Faugère, Chercheur à l’INRIA, et Ludovic Perret, Professeur associé à Sorbonne Université. Cette équipe développe depuis quinze ans des algorithmes cryptographiques capables de résister aux futurs systèmes de décryptage basés sur l’informatique quantique. Le succès du projet a conduit à la création de la start-up PQAT, qui offre des solutions ‘quantum safe’.

Lors de la cérémonie, Philippe Vannier a déclaré : « Je suis impressionné par la qualité des contributions dans les domaines de la simulation informatique, de l’intelligence artificielle et du calcul quantique. En ce 250ème anniversaire de la naissance du célèbre mathématicien et physicien français Joseph Fourier, je tiens à féliciter l’ensemble des scientifiques et chercheurs pour leur travail de longue haleine et leurs idées innovantes qui révolutionneront la science, l’économie et plus largement la vie de demain. Chez Atos, nous encourageons les chercheurs à repousser les limites de la science – et c’est avec plaisir que nous récompensons et soutenons de tels projets d’envergure mondiale. »

Philippe Lavocat, PDG de GENCI a ajouté : « en tant que membre du jury, nous avonsanalysé encore plus de dossiers que les années précédentes et de très haute qualité scientifique, dans la catégorie HPC, mais aussi IA et calcul quantique. En s’associant au Prix Atos Joseph Fourier, GENCI souhaite non seulement mettre en lumière ces scientifiques qui proposent une recherche d’excellence reconnue au niveau mondial, mais aussi offrir aux chercheurs français un accès aux supercalculateurs de GENCI, pour leur permettre de faire avancer la science et relever les défis sociétaux. »

 

 

***

 

À propos d’Atos

Atos est un leader international de la transformation digitale avec environ 100 000 collaborateurs dans 73 pays et un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 12 milliards d’euros. Numéro un européen du Big Data, de la Cybersécurité, des supercalculateurs et de l’environnement de travail connecté, le Groupe fournit des services Cloud, solutions d’infrastructure et gestion de données, applications et plateformes métiers, ainsi que des services transactionnels par l’intermédiaire de Worldline, le leader européen des services de paiement. Grâce à ses technologies de pointe et son expertise digitale & sectorielle, Atos accompagne la transformation digitale de ses clients dans les secteurs Défense, Finance, Santé, Industrie, Médias, Énergie & Utilities, Secteur Public, Distribution, Télécoms, et Transports. Partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Groupe exerce ses activités sous les marques Atos, Atos Consulting, Atos Worldgrid, Bull, Canopy, Unify et Worldline. Atos SE (Societas Europea) est une entreprise cotée sur Euronext Paris et fait partie de l’indice CAC 40. 

 

Contacts presse

Bjorn Seguin | bjorn.seguin@atos.net | +33 7 50 24 16 58 |

@BjornSeguin

Sylvie Raybaud | sylvie.raybaud@atos.net | +33 6 95 91 96 71 |

 @Sylvie_Raybaud

 

À propos de GENCI

GENCI, Grand Equipement National de Calcul Intensif, est une société civile détenue à 49% par l’Etat représenté par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), 20% par le CEA, 20% par le CNRS, 10% par les Universités et 1% par Inria. Né de la volonté politique de placer la France au meilleur niveau européen et international dans le domaine du calcul intensif, fort de l’association des principaux acteurs de la recherche académique et du soutien des pouvoirs publics, GENCI poursuit trois grandes missions depuis sa création en 2007 : financer et coordonner la mise en œuvre d’un plan stratégique d’équipements des centres nationaux de calcul intensif pour la recherche civile ; être un acteur majeur dans l’organisation et la réalisation d’un espace européen du calcul intensif pour la recherche (à ce titre, GENCI représente la France au sein de PRACE) ; promouvoir la simulation et le calcul intensif dans la recherche fondamentale et industrielle. Pour plus d’informations : www.genci.fr

 

Contact GENCI

 

Séverine Saint Hubert | +33 1 42 50 04 15 | severine.saint-hubert@genci.fr