Présentation GENCI

 

L’utilisation de la simulation numérique en modélisation et du calcul à haute performance, en relation avec le Big data et l’intelligence artificielle, est devenue indispensable dans le domaine de la recherche fondamentale et appliquée ainsi que dans un nombre croissant de secteurs industriels, afin de réduire les temps de conception et de validation d’un produit et de favoriser l’innovation. Pour les scientifiques, quelle que soit la discipline, il s’agit de continuer à progresser aux frontières de la connaissance grâce à la production et au traitement devenus possibles et rapides de données complexes et massives. Pour une entreprise, la maîtrise des techniques de modélisation et de simulation numérique devient un élément déterminant pour favoriser son développement, sa compétitivité, et développer ses capacités d’innovation. 

Dans l’objectif de placer la France au meilleur niveau européen et international dans le domaine du calcul à haute performance et du stockage/traitement de données massives computationnelles, fort de l’association des principaux acteurs de la recherche académique et du soutien des pouvoirs publics, GENCI- Grand Equipement National du Calcul Intensif accomplit trois grandes missions principales : 

  • coordonner la mise en place de la stratégie nationale de calcul intensif et de stockage/traitement des données au bénéfice de la communauté scientifique française en lien avec les trois centres nationaux de calcul affectés à la recherche ouverte scientifique académique et industrielle ; GENCI se pose alors en infrastructure de recherche distribuant des heures de calcul à très haute performance.
  • participer au niveau européen à la réalisation d’un écosystème intégré de la simulation numérique  et du traitement de données. A ce titre, GENCI représente officiellement la France dans l’infrastructure européenne de recherche PRACE[1]et dans différentes initiatives européennes reliées à la thématique du calcul à haute performance incluant stockage et traitement de données comme EuroHPC, qui vise à doter l’Europe de machine de taille exascale à l’horizon 2023, dans un cadre de technologies souveraines ;
  • promouvoir la simulation numérique et notamment le calcul intensif auprès des chercheurs académiques, des industriels et dans une initiative nationale spécifique destinée aux  PME, dénommée SiMSEO.

GENCI est une très grande infrastructure de recherche de droit privé à capitaux publics agissant dans un environnement national et européen, public et scientifique dont les associés sont le MESRI[2], le CNRS[3], le CEA[4], la CPU[5]et Inria[6]et en interaction avec le monde industriel. Le budget de GENCI (39 M€ en 2018) va continuer de croître en prévision des actions à implémenter dans le secteur de l’Intelligence Artificielle et du développement de machine exascale. 

Dans un contexte de développement de ses missions (intégration des moyens de stockage des données massives, participation accrue aux projets européens dont EuroHPC qui doit amener aux supercalculateurs européens de nouvelle génération exascale, nouveaux partenariats), et face aux enjeux liés à la préparation des communautés scientifiques à l’arrivée de l’exascale[7], une Cellule nationale de Veille Technologique coordonnée par GENCI, rassemblant des experts du HPC, des chercheurs et développeurs d’applications a été mise en place fin 2014, afin de permettre à GENCI et aux centres nationaux de mettre à disposition les moyens de calcul et les services les plus adaptés par le biais d’appels d’offres ou d’évolutions continues des configurations en place. 

 

Mission et activités

 

Dans le cadre de sa mission, il/elle aura pour missions principales : 

  • la participation aux procédures de mise en concurrence menées par GENCI en collaboration avec les 3 centres nationaux en vue de faire évoluer leurs capacités et services de calcul et de stockage. Il s’agira notamment de travailler à la définition des cahiers des charges et au suivi des procédures (appel d’offres, installation, réception, organisation de grands challenges avec des chercheurs, …) ;
  • l’élaboration et le suivi de collaborations et projets dans le cadre des appels à projet nationaux ou européens pour démultiplier les actions de GENCI et répondre aux besoins des utilisateurs des moyens de GENCI ;
  • la mise en place continue d’une activité de veille collective et continue orientée vers les technologies de calcul à haute efficacité énergétique pour répondre aux enjeux de l’exascale. Cette veille est réalisée via la participation à des conférences HPC, à des rencontres régulières avec les vendeurs, à des tests ponctuels de certaines technologies, à la mise à disposition et test de plateformes pertinentes, au suivi d’un portefeuille d’applications (variées scientifiquement et représentatives), à l’organisation de sessions de travail pour porter et optimiser ces applications sur les différentes plateformes et enfin à la présentation de résultats lors de conférences internationales.

Il/elle travaillera en lien avec les équipes techniques des centres de calcul et auprès des chercheurs français. 

Il/elle sera aussi en charge de rédiger des notes, rapports et documents de synthèse à destination du Comité Technique, du Comité Administratif & Financier, du Conseil de GENCI ou des Ministères.

Formation- Expérience

Issu(e) d’une formation supérieure d’ingénieur en informatique ou électronique, il/elle dispose d’au moins 10 ans d’expérience dans de domaine du calcul haute performances. Habitué(e) à évoluer dans des contextes d’organisation en complète transversalité et multi-partenariaux, il/elle a déjà participé à des projets d’infrastructures dans le domaine du calcul haute performance.

Compétences requises

  • compétences techniques fortes dans le domaine du calcul hautes performances (architectures matérielles et logicielles, réseaux, applications, …) et du stockage des données ;
  • esprit de synthèse et rigueur ;
  • capacité à travailler en équipe et à s’intégrer dans une équipe existante ;
  • maîtrise de l'anglais ;
  • Il/elle a aussi des qualités démontrées d’animation et de coordination de projets complexes.

Compétences appréciées

Une double compétence en simulation numérique serait un plus.

Situation d'emploi 

  • Placé(e) sous l’autorité du Directeur Technique & Innovationde GENCI, le/la responsable de projets HPC exerce son activité dans les locaux de GENCI (Paris XVème) ;
  • Ce poste nécessite des déplacements en France et à l’étranger ;
  • Le poste est à pourvoir immédiatement ;
  • Poste sur contrat à durée indéterminée ou via une mobilité externe (détachement ou mise à disposition) ;
  • Merci d’adresser votre lettre de motivation et Curriculum Vitae par e-mail : stéphane.requena@genci.fr et edouard.brunel@genci.fr avec en objet la référence suivante : GENCI2018/RH/HPC/SR/EB 

 


[1]PRACE: Partnership for Advanced Computing in Europe

[2]MESRI : Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et de l’Innovation

[3]CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique

[4]CEA : Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives

[5]CPU : Conférence des Présidents d’Université

[6]Inria : Institut National de Recherche en Informatique et Automatisme

[7]Désigne l’échelle de puissance de calcul de l’ordre de 1018opérations de calcul par seconde, avec les problématiques associées (énergie, gestion des données, résilience, passage à l’échelle)