Aujourd’hui, l’utilisation de la simulation numérique et du calcul haute performance, parfois liée au Big data et à l’intelligence artificielle, est devenue indispensable dans le domaine de la recherche fondamentale et appliquée ainsi que dans un nombre croissant de secteurs industriels, afin de réduire les temps de conception et de validation d’un produit et de favoriser l’innovation. Pour les scientifiques, quelle que soit la discipline, il s’agit de continuer à progresser aux frontières de la connaissance grâce à la production et au traitement devenus possibles et rapides de données complexes et massives. Pour une entreprise, la maîtrise des techniques de modélisation et de simulation numérique devient un élément déterminant pour favoriser son développement, accroître sa compétitivité, assurer sa pérennité et développer ses capacités d’innovation.

 

Dans l’objectif de placer la France au meilleur niveau européen et international dans le domaine du calcul intensif, fort de l’association des principaux acteurs de la recherche académique et du soutien des pouvoirs publics, GENCI accomplit trois grandes missions principales :

  • porter la stratégie nationale de calcul intensif et des données au bénéfice de la communauté scientifique française en lien avec les trois centres nationaux de calcul affectés à la recherche académique ;
  • participer à la réalisation d’un écosystème intégré du calcul intensif à l’échelle du continent européen. A ce titre, GENCI représente officiellement la France dans l’infrastructure européenne de recherche PRACE[1] et dans différents projets européens reliés à la thématique du calcul à haute performance ;
  • promouvoir la simulation numérique et notamment le calcul intensif auprès des chercheurs académiques, des industriels et dans une initiative nationale spécifique destinée aux  PME, dénommée SiMSEO.

 

GENCI, Grand Equipement National du Calcul Intensif, très grande infrastructure de recherche, est une structure de droit privé à capitaux publics agissant à la fois dans un environnement national et européen, public et scientifique dont les associés sont le MESRI, le CNRS, le CEA, la CPU et Inria et en interaction avec le monde industriel.

 

Le budget de GENCI est de 39 millions d’euros.

 

1.  Missions du poste


Dans un contexte de développement de ses missions (achat de supercalculateurs, intégration des moyens de stockage/traitement des données massives, participation accrue aux projets européens dont l’initiative EuroHPC qui doit doter l’Europe de supercalculateurs de nouvelle génération Exascale, nouveaux partenariats, développement des achats publics), la fonction juridique joue un rôle central dans la structuration et l’activité de GENCI.

 

GENCI recrute son juriste.

 

Placé(e) sous l’autorité du Secrétaire Général de GENCI, il/elle aura pour missions principales de :

  • Dans le domaine de la commande publique :
    • prendre en charge l’organisation et l’animation de tous les aspects juridiques des procédures de passation des marchés (rédaction des documents des consultations, lien avec la plateforme achat public, réunions de dialogue compétitif, échanges/comptes-rendus, etc.) ;
    • garantir la sécurité juridique des actes et des procédures de passation des marchés publics ;
    • prendre en charge le suivi des marchés ;
    • assurer le secrétariat de la Commission des marchés de GENCI (préparation, rapporter devant la Commission, participation avec le SG à l’animation de réunions préparatoires) ;
    • préparer et négocier tous les documents/actions découlant des procédures de passation des marchés (NDA, conventions/accords, etc.).
    • Dans le domaine des projets européens:
      • produire les documents juridiques et accompagner les chefs de projets ;
      • participer à un Public Procurement of Innovative Solution transfrontalier où GENCI est le Pouvoir adjudicateur.
      • D’une manière générale :
        • conseiller et accompagner la Direction ;
        • participer à l’optimisation des procédures internes et à la mise en place de la politique d’achat
        • être le DPO pour le RGPD ;
        • réaliser la veille juridique.

2.   Profil du poste

Compétences requises

  • 4 ans minimum d’expérience professionnelle acquise dans un environnement public/privé sur des problématiques complexes
  • formation supérieure (bac+5) en droit, avec une compétence dans le domaine de la commande publique
  • maîtrise de la langue anglaise

Compétences appréciées

  • Conduite de négociations juridiques importantes 
  • Qualités relationnelles (souplesse d’interaction et engagement collectif), prise de recul, sens du travail en équipe
  • Maîtrise des outils informatiques (Pack Office, plateforme achat public)
  • Rigueur et méthode, capacité d’analyse et de synthèse,
  • Qualités rédactionnelles
  • Curiosité intellectuelle, ouverture d’esprit
  • Connaissance appréciée du monde de la recherche et des milieux scientifiques

Aptitudes

Un attrait éventuel pour domaine du nmérique sera considéré comme un plus

Situation d'emploi

  • Poste sur Paris 15ème
  • Poste en CDI
  • A pourvoir rapidement
  • Merci d’adresser votre lettre de motivation et Curriculum Vitae par e-mail : edouard.brunel@genci.fr et imene.litim@genci.fr avec en objet la réf. GENCI2019/JUR/EB/PL



[1] PRACE : Partnership for Advanced Computing in Europe