GENCI, en partenariat avec ARM, le CEA et Atos, organise le 3ème hackathon ARM qui regroupera une dizaine de porteurs d’applications de la communauté scientifique française de plusieurs laboratoires pour associer leurs efforts dans la continuité de l’évaluation de la technologie ARM.

 

Après avoir travaillé sur la portabilité des applications et leur passage à l’échelle, ce nouveau hackathon va permettre, d’une part, de mieux appréhender les bénéfices des jeux d’instruction de vectorisation SVE (Scalable Vector Extension) de ARM, et d’autre part, aider dans un cadre de co-design en lien avec les porteurs d’applications, aux implémentations les plus appropriées de cette vectorisation sur des futures architectures de processeurs à base de ARM.

 

Le hackathon reposera sur l’utilisation des ressources du prototype ARM INTI de GENCI, hébergé et opéré par le CEA. Ce prototype a été ouvert à la communauté des utilisateurs fin 2019 et ses ressources sont maintenant accessibles via le e-dari [1]. Il est équipé de 30 nœuds bi-sockets ThunderX2, chacun équipé de 64 cœurs ARMv8 cadencés à 2,2GHz, avec 256 Go de mémoire. Ces nœuds sont intégrés dans la plateforme BullSequana X1000 de Atos dont une des caractéristiques est de supporter un refroidissement liquide à eau chaude lui conférant une efficacité énergétique importante.

 

Simulation d'explosion dans un bâtiment avec AVBP, Gullaud, Fransen et al , @CERFACS

Jean Marc Molines, Labo IGE (institut des geosciences de l’env), Equipe MEOM