Retenu dans le cadre des appels à projet Equipex 2010 des Investissements d’avenir, avec une enveloppe globale de 10,5 millions d’euros sur la période 2011-2019, Equip[at]meso a pour objectifs de développer les équipements et les interactions au sein des centres régionaux de calcul ainsi que de soutenir régionalement le projet SiMSEO d'accomapgnement des PME vers la simulation numérique et la calcul intensif.


[1] [1]


Les missions d'equip@meso [2]

  • Structuration d’un réseau national de 17 SuperCalculateurs régionaux
  • Mise à disposition des chercheurs des moyens de calcul et de stockage
  • Formation des compétences de demain autour du calcul intensif
  • Développement des applicatifs d'aide à l'usage du HPC et de l'IA et des nouveaux modes d'accès aux utilisateurs
  • Support de proximité aux communautés émergentes
  • Participation à la compétitivité économique par l'élargissement du projet destiné aux PME - projet SiMSEO


Doublement de la puissance de calcul

L’année 2013 a vu s’achever la phase d’investissement du projet Equip[at]meso, qui a permis d’équiper en moyens de calcul intensif les dix centres régionaux partenaires. La puissance globale disponible à l’échelon régional en France a été doublée grâce à ce projet et à son effet de levier important (co-financements régionaux voire européens). Près de 800 TFlop/s au total ont ainsi été acquis, sur des configurations très diverses, par tous les partenaires.

Depuis 2013, les centres de calcul ont continué à renouveler leurs moyens de calcul passant ainsi à une puissance de 10 Pflp/s sur l'ensemble du réseau Equip[at]meso.


Formation et animation scientifique

L’animation scientifique, pilotée par la Maison de la Simulation et en collaboration avec le Groupe Calcul du CNRS, est un volet important du projet. Plusieurs formations nationales sont organisées chaque année, pour permettre aux chercheurs de tirer parti des nouveaux équipements. Ces formations sont complétées par des formations locales dans chaque mésocentre.

 Equip[at]meso a organise également des journées thématiques :

  • Sciences de l’Univers, les 26 et 27 novembre 2015 au CALMIP (Toulouse) : https://www.calmip.univ-toulouse.fr/spip/spip.php?article493 [3] 
  • Méthodes ab initio, le 16 mai 2014 à Lyon ;
  • Mécanique des fluides, le 16 mai 2013 au CRIHAN à Rouen ;
  • Chimie et Sciences du vivant : de la simulation numérique au HPC, le 18 octobre 2012 à Strasbourg.

Enfin, pour valoriser les avancées scientifiques rendues possible par les nouveaux équipements de mésocentres, Equip[at]meso a organisé des journées "Mésochallenges" lde 2015 à 2017 : http://www.genci.fr/fr/mesochallenges2016 [4]

Depuis 2018, les journées sont regroupées au Journées Calcul Données - JCAD, organisées par le réseau Equip[at]meso, le groupe Calcul ainsi que le GIS France Grilles et le GDR RSD. Ces JCAD reproupent ainsi toute la communauté du calcul intensif régional.

Ces différents événements contribuent à la bonne dynamique d’ensemble du projet depuis son démarrage.


Résultats scientifiques des partenaires


Simulation d'un champs d'onde élastique 3D en domaine fréquentiel. R. Brossier et al. - GRICAD 2018 [5]Evaluation des ressources éoliennes d'un terrain - Meteodyn- UPMC 2017 [6]Simulation de cohortes de moustiques à l'échelle de la ville (sous Gama et OpenMOLE) pour reconstruire et explorer l'ensemble des dynamiques de moustiques, à haute résolution. E. Daudé et al. - CRIANN 2019 [7]


Chiffres clés

chiffres clés du programme Equip@meso


Partenaires

Coordonné par GENCI, Equip[at]meso regroupe 17 mésocentres.

Les partenaires sont les suivants :


Ecosystème renforcé

Grâce à la dynamique d’ensemble du projet Equip[at]meso, la base de l’écosystème du calcul intensif, constituée des centres universitaires régionaux, a été notablement renforcée.

Equip[at]meso regroupe désormais plus de la moitié des mésocentres multithématiques français, dont les plus importants en termes de puissance de calcul installée.

L’accès des chercheurs et industriels aux équipements nationaux voire européens passe par le renforcement et la structuration des centres régionaux qui assurent la découverte, la formation et la prise en main du calcul intensif.

 

Cliquez sur la carte pour plus de renseignements sur les mésocentres et leur architecture machine.

Cartes de localisation des mésocentres Equip@meso [25]