Cette année, le Prix Ada Lovelace a été décerné au Dr Céline Merlet, chercheuse CNRS (équipe RTS). 

 

Depuis 2016, ce prix est décerné chaque année à une femme scientifique qui apporte une contribution exceptionnelle au calcul haute performance en Europe et dans le monde. Il remercie et met en avant les recherches d’une femme scientifique servant de modèle aux autres femmes et les encourageant dans leurs carrières scientifiques.

 

Les travaux du Dr Céline Merlet ont fait progresser de manière décisive l’étude des supercondensateurs grâce à de nombreuses innovations en termes de simulations.

 

Sa première contribution clé a été de mettre en oeuvre des simulations plus réalistes des électrodes de carbone au sein de supercondensateurs modèles en fonctionnement. Ceci a fourni des informations importantes sur les mécanismes de stockage de charge dans ces systèmes. 

 

Depuis, elle travaille sur le développement de modèles plus rapides qui permettent d’estimer les densités d’énergies 10,000 fois plus vite que les simulations moléculaires.

 

«À travers ses simulations, le Dr Céline Merlet a montré comment le HPC peut aider à trouver de nouvelles classes de matériaux énergétiques pour un avenir durable».

 

Prof Matej Praprotnik, président du comité directeur scientifique de PRACE

 

Communiqué de presse PRACE [1]