#JEP2022

 

Chercheur à Mines – PSL, Sofiane Horache met l’intelligence artificielle au service de l’archéologie, de l’histoire et du patrimoine. Il travaille sur le projet CELTES 3D, fruit d’une collaboration entre le laboratoire AOROC du département d'archéologie de l'ENS Ulm et le Centre de Robotique du département Mathématiques et Systèmes de Mines Paristech.

 

CELTES 3D vise à la reconnaissance automatique de motifs sur des modèles 3D de pièces de monnaie celtiques. Pour cela, les méthodes de deep learning sont mobilisées pour permettre d’identifier les motifs similaires entre deux pièces et de vérifier si elles proviennent du même « coin ». Si l’identification des poinçons permet de mieux comprendre le style du graveur et la manière dont l'objet a été fabriqué, ce travail contribue au-delà à déterminer une information essentielle dans l’histoire économique.

 

Mais identifier les mêmes motifs pour plusieurs objets est un travail très long et fastidieux et qui demande une très grande expertise. Les objets peuvent être usés par le temps ou cassés.

 

Des ressources de calcul sont indispensables… Celles du supercalculateur Jean Zay, de GENCI, hébergé et opéré à l’IDRIS ont été  utilisées pour ce projet pionnier.  


Pour mieux comprendre les travaux de Sofiane Horache :  

 

Ma thèse en 180 secondes

https://www.youtube.com/watch?v=xNulAb1aHJA&list=PLD8ilc2yQ6bw95eLNQLG1cLu3RREvzX8h&index=1 [1]

 

Interview sur BSmart 

https://www.bsmart.fr/video/8929-smart-tech-partie-28-septembre-2021 [2]

 

Communiqué de presse Mines Paris PSL

https://www.minesparis.psl.eu/Presse/Communiques-de-presse/-Quand-l-8217-Intelligence-Artificielle-tente-de-percer-le-secret-des-tresors-archeologiques-Mines-Paris-PSL-presente-les-travaux-de-recherche-de-Sofiane-Horache/461 [3]